annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 89 Mentions J'aime
  • 21 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

La crise de la Covid-19 a mis en lumière une réalité bien connue des professionnels de la santé mentale : tous les Français qui en ont besoin ne peuvent bénéficier d’un suivi adapté. Une prise en charge des séances de psychologie par l’Assurance Maladie permettrait-elle de faire évoluer la situation ? Plusieurs professionnels de terrain livrent leur point de vue dans le guide “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”



Les Français en souffrance psychique

 

Les indicateurs pointent tous dans la même direction : les Français vont mal. Selon les derniers chiffres de l’étude CoviPrev, 20 % souffrent d’un état dépressif (+ 10 points par rapport au niveau hos épidémie), 21% se plaignent d’un état anxieux (+ 7,5 points), 65 % déclarent des problèmes de sommeil (+ 16 points). Au-delà des chiffres, sur le terrain, les psychologues font le même constat : de nombreux patients, déjà connus ou nouveaux, affluent et confient leur mal-être.

 

De 40 à 60 % des personnes prises en charge

 

La crise de la Covid-19 a affecté le moral des Français. Et mis en lumière une réalité que les professionnels de santé connaissent bien : tous ne peuvent bénéficier d’un suivi et d’une prise en charge adaptée. Selon un rapport de l’Institut Montaigne publié en décembre 2020, 

seules 40 à 60 % des personnes souffrant de troubles psychiques sont aujourd’hui prises en charge. Les raisons ? Le stigma autour de la santé mentale, les délais d’attente et l’absence de remboursement des consultations de psychologie, pointe le rapport. 

 

Le remboursement des séances de psychologie, une clé pour la santé mentale ?

 

À l'heure où les besoins se font de plus en plus pressants, la prise en charge par l’Assurance Maladie des séances de psychologie représente-t-elle une clé pour un meilleur suivi de la santé mentale des Français ? “C’est une chose pour laquelle nous militons en tant que psychologues depuis très longtemps”, confie Danaë Holler, psychologue à Paris. “C’est effectivement une clé pour qu’enfin on puisse se saisir de l’importance de la prise en charge de la santé mentale. Toutefois, je considère que les conditions de remboursement proposées aujourd’hui ne sont pas suffisantes. Il y a encore du chemin à parcourir sur ce plan”.

 

Un niveau de prise en charge adéquat à trouver

 

Psychologue à Toulouse, Arthur Mary a participé à l’expérimentation mise en place par les pouvoirs publics en 2018 dans son département : le remboursement de séances de psychologie sous certaines conditions. “Les dix premières séances étaient remboursées à hauteur de 22 euros pour trente minutes (dans le cadre de ce que l’expérimentation appelait un “accompagnement de soutien”), et les dix suivantes à 32 euros pour quarante-cinq minutes (que le test appelait “thérapie structurée”)... comme si les dix séances précédentes n’étaient pas structurées ni psychothérapiques”, détaille-t-il, regrettant un niveau de remboursement ne lui semblant pas adéquat. “Sur ces sommes, le psychologue devait bien sûr verser des impôts et des charges. Quelques-uns de mes collègues ont effectué une simulation de revenu sur cette base : le résultat tendait à indiquer que ce niveau de remboursement était insuffisant, en particulier pour les thérapeutes installés dans les villes à loyers élevés. En résumé, si cette expérimentation se pérennise, elle induira certainement une précarisation importante des psychologues pratiquants en libéral”.

 

Un guide à télécharger : “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”

 

Tandis que plusieurs institutions se sont prononcées en faveur d’une prise en charge, des discussions ont été engagées entre les organisations professionnelles et les pouvoirs publics. De premières mesures ont été annoncées ces derniers jours. Notre guide “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”, à télécharger dès maintenant, revient sur les dispositifs actuels et donne la parole à plusieurs psychologues. 






BariselleKaren
Contributeur
  • 5 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

https://www.psychologies.com/Actualites/Sante-mentale/ManifestePsy-les-psy-sont-en-colere?fbclid=IwA...

 

Un article qui résume assez bien la situation et la précarisation qui attend la profession si ces conditions tendent à se généraliser. Je rejoins les commentaires précédents. Le fond est prometteur, mais la forme est dénuée des réalités du terrain et du travail psychothérapeutique.

Répondre
Chargement...
PIERRATCATHERI
Contributeur confirmé
  • 19 Mentions J'aime
  • 8 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Les psychologues doivent absolument boycotter et se mobiliser  pour ne pas dévaloriser notre métier.

Ces "pseudo remboursements" ne sont qu'un effet d'annonce politique sachant que 1°) cette prise en charge est limitée dans le temps et que 2°) les conditions de remboursement et de pratique sont telles pour les psychologues qu'aucun praticien sensé ne peut adhérer à cette mascarade!

Pour ma part, je ne rentrerai pas dans ce système. En revanche, je fais de plus en plus de factures pour mes patients qui ont des prises en charge par leurs mutuelles et qui elles pratiquent des tarifs "corrects et décents"!

Répondre
Chargement...
Maguymaloigne
Contributeur reconnu
  • 32 Mentions J'aime
  • 16 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Qui a écrit dans ce guide que les psychologue n'avaient pas de code de déontologie ???

c'est une erreur il y a UN CODE DE DEONTOLOGIE DES PSYCHOLOGUES

Répondre
Chargement...
KostyraJean-Lo
Contributeur
  • 0 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Bonjour,

Au risque de susciter des cris, il me semble que toutes les données ne sont pas exposées dans ces crtiques du dispositif.

En effet, à moins que j'ai été mal informé lors des discussions diverses avec les gens de la CPAM, l'objectif est de pouvoir par la suite accéder à un remboursement de 44 Euros pour les patients, ce qui, avec des séances à 50 Euros ne me paraît pas insurmontable dans le reste à charge. 

La prise en charge totale n'étant peut être pas la meilleure solution ( diplômé en 88, c'est ainsi que je vois les choses, implication du patient) mais avec les complémentaires santé il ne restera pas beaucoup à régler au patient.

Pour ce qui est de la durée des entretiens 45 mn, 60,90...c'est effectivement fonction de chacun. Rien n'est figé.

Pour rappel, la 1ère consultation dans le dispositif est de 45 mn pour 32 Euros, et la 2ème série de 10 idem. J'en conviens c'est peu, mais le but est de permettre par la suite à tous de pouvoir consulter (actuellement le dispositif concerne les 18-60 ans) donc, il me semble qu'il y a là une base sur laquelle s'appuyer afin de permettre au plus grand nombre d'avoir accès à nous.

Pour ce qui est des complémentaires santé, à voir l'avancée du process.

 

Répondre
Chargement...
savannah020519
Contributeur
  • 2 Mentions J'aime
  • 2 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Je rêve depuis de nombreuses années que la gouvernement français valorise davantage les métiers de la santé mentale en permettant un meilleur accès pour tous. Seulement, en tant que Psychologue du Travail, comment accepter une proposition qui va soulager financièrement les patients mais qui va causer un mal-être terrible chez les professionnels qui vont devoir effectuer un travail de non qualité. Comment être satisfait de son travail avec une contrainte de réaliser une séance de psychologie en 30 min. Cela est impossible ! De plus, comme tous mes confrères et consœurs, je pointe le tarif horaire proposé qui va engendrer la précarité du statut libéral. Il ne faut pas oublier que les Psychologues doivent se former continuellement, gérer leur cabinet comme un petit chef d'entreprise qui doit payer des charges et des impôts qui restent souvent très élevés. Nous nous dirigeons vers un travail à la chaine pour rentabiliser alors que nous effectuons ce métier par passion et volonté d'aider autrui, avoir de l'humanisme. Comment aider des personnes en difficultés si les professionnels n'ont pas un environnement et des conditions de travail adéquats ? L'idée d'une prise en charge va, je l'espère cheminer, en reconsidérant la durée des séances, le taux horaire et tout ce qui permettra aux professionnels de travailler dans des conditions dignes. 

Répondre
Chargement...
MF75
Contributeur confirmé
  • 15 Mentions J'aime
  • 10 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Nous assistons, depuis de nombreuses années à un nivellement de notre profession vers le bas. Aujourd'hui, il est temps d'agir.  Une manifestation est prévue le 10 juin prochain. Voici le lien https://www.appeldu10juin.com/

N'hésitez pas à le diffuser autour de vous.

Répondre
Chargement...
Maguymaloigne
Contributeur reconnu
  • 32 Mentions J'aime
  • 16 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

c'est fait sur mon facebook

Répondre
Chargement...
BORGELLARCHEVE
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 0 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Merci pour ce guide plutôt clair. 

Je rejoins mes confrères et consoeurs quant aux effets délétères de la prise en charge de nos consultations proposée par la CPAM. 

 

Je rappelle l'appel à la manifestation des psychologues du jeudi 10 juin partout en France!

Répondre
Chargement...