annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
ClotildeCadu
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 84 Mentions J'aime
  • 21 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

La crise de la Covid-19 a mis en lumière une réalité bien connue des professionnels de la santé mentale : tous les Français qui en ont besoin ne peuvent bénéficier d’un suivi adapté. Une prise en charge des séances de psychologie par l’Assurance Maladie permettrait-elle de faire évoluer la situation ? Plusieurs professionnels de terrain livrent leur point de vue dans le guide “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”



Les Français en souffrance psychique

 

Les indicateurs pointent tous dans la même direction : les Français vont mal. Selon les derniers chiffres de l’étude CoviPrev, 20 % souffrent d’un état dépressif (+ 10 points par rapport au niveau hos épidémie), 21% se plaignent d’un état anxieux (+ 7,5 points), 65 % déclarent des problèmes de sommeil (+ 16 points). Au-delà des chiffres, sur le terrain, les psychologues font le même constat : de nombreux patients, déjà connus ou nouveaux, affluent et confient leur mal-être.

 

De 40 à 60 % des personnes prises en charge

 

La crise de la Covid-19 a affecté le moral des Français. Et mis en lumière une réalité que les professionnels de santé connaissent bien : tous ne peuvent bénéficier d’un suivi et d’une prise en charge adaptée. Selon un rapport de l’Institut Montaigne publié en décembre 2020, 

seules 40 à 60 % des personnes souffrant de troubles psychiques sont aujourd’hui prises en charge. Les raisons ? Le stigma autour de la santé mentale, les délais d’attente et l’absence de remboursement des consultations de psychologie, pointe le rapport. 

 

Le remboursement des séances de psychologie, une clé pour la santé mentale ?

 

À l'heure où les besoins se font de plus en plus pressants, la prise en charge par l’Assurance Maladie des séances de psychologie représente-t-elle une clé pour un meilleur suivi de la santé mentale des Français ? “C’est une chose pour laquelle nous militons en tant que psychologues depuis très longtemps”, confie Danaë Holler, psychologue à Paris. “C’est effectivement une clé pour qu’enfin on puisse se saisir de l’importance de la prise en charge de la santé mentale. Toutefois, je considère que les conditions de remboursement proposées aujourd’hui ne sont pas suffisantes. Il y a encore du chemin à parcourir sur ce plan”.

 

Un niveau de prise en charge adéquat à trouver

 

Psychologue à Toulouse, Arthur Mary a participé à l’expérimentation mise en place par les pouvoirs publics en 2018 dans son département : le remboursement de séances de psychologie sous certaines conditions. “Les dix premières séances étaient remboursées à hauteur de 22 euros pour trente minutes (dans le cadre de ce que l’expérimentation appelait un “accompagnement de soutien”), et les dix suivantes à 32 euros pour quarante-cinq minutes (que le test appelait “thérapie structurée”)... comme si les dix séances précédentes n’étaient pas structurées ni psychothérapiques”, détaille-t-il, regrettant un niveau de remboursement ne lui semblant pas adéquat. “Sur ces sommes, le psychologue devait bien sûr verser des impôts et des charges. Quelques-uns de mes collègues ont effectué une simulation de revenu sur cette base : le résultat tendait à indiquer que ce niveau de remboursement était insuffisant, en particulier pour les thérapeutes installés dans les villes à loyers élevés. En résumé, si cette expérimentation se pérennise, elle induira certainement une précarisation importante des psychologues pratiquants en libéral”.

 

Un guide à télécharger : “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”

 

Tandis que plusieurs institutions se sont prononcées en faveur d’une prise en charge, des discussions ont été engagées entre les organisations professionnelles et les pouvoirs publics. De premières mesures ont été annoncées ces derniers jours. Notre guide “Vers un remboursement des consultations de psychologie ?”, à télécharger dès maintenan..., revient sur les dispositifs actuels et donne la parole à plusieurs psychologues. 






13 RÉPONSES 13
AndrieuxValerie
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 34 Mentions J'aime
  • 17 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Bonjour,

 

Cela fait quelques mois que je participe au système de prise en charge des séances psy par l'ARS PACA pour les jeunes, et malgré ma communication auprès de ma patientèle, aucun rdv n'a donné lieu à ce type de prise en charge.

Par contre, j'ai de plus en plus de patients informés du remboursement des séances par les complémentaires santé et qui en profite du coup. Ils peuvent faire prendre en charge deux ou trois séances selon leur contrat (généralement un forfait sur l'année). Ce système permet au patient de choisir son thérapeute sans passer par un généraliste, d'avoir des séances plus longues que 30mn (impossible pour moi de travailler sur 30mn), et de ne pas attendre le remboursement sécu pour obtenir le complément. Pour moi, cela me permet de ne pas brader mon travail.

L'idéal serait bien sur un remboursement sécu sans condition de temps ou d'ordonnance, cumulable avec un complément mutuelle pour une prise en charge totale de la thérapie pour le patient quelque soit sa durée.

 

pour un complément d'informations sur la prise en charge des complémentaires :  https://www.mutualite.fr/actualites/remboursement-des-consultations-de-psychologie-comment-ca-marche...

Répondre
Chargement...
GuellecMarie
Contributeur confirmé
  • 15 Mentions J'aime
  • 4 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Je suis tout à fait d'accord avec collègue. Je n'ai pas adhéré au dispositif de remboursement (malgré des patients en demande), car il est tout simplement impossible de vivre de son activité avec ces tarifs, que les tarifs ne sont pas dépassables (ce qui me semble être un non-sens), et surtout que la durée des consultations est mauvaise. Aucun entretien, même de consolidation, ne dure une demi-heure.
Selon la rencontre, la pathologie, l'âge, le niveau de fatigue... Les entretiens durent entre trois quarts d'heure et une heure et demi, nous n'aurions le temps de rien faire en 30 minutes.

Donc, comme le disait ma collègue, le format proposé par les mutuelles est bien plus intéressant : des patients qui ne sont pas obligés de passer par un généraliste (quelle charge de travail la CPAM veut ajouter à nos confrères déjà bien surchargés !), un parcours clair, et chaque psychologue garde la maîtrise sur ses conditions de travail.

J'ai trouvé le guide rédigé par doctolib plutôt pas mal : il est conciliant mais présente brièvement les différents enjeux. Il pourrait insister encore un peu sur le fait que les conditions proposées actuellement sont dommageables non seulement pour les professionnels mais aussi en retour sur les patients eux-mêmes.

On ne lâche rien et on espère que les choses continueront d'évoluer dans le bon sens 🙂

Répondre
Chargement...
murielbeatrice
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 31 Mentions J'aime
  • 19 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Bonjour,

Il est impossible de prendre en consultation les personnes pour 30 minutes. Le tarif de remboursement est basé sur celui des médecins. Or, notre travail n'est pas identique. Une consultation dure au maximum 60 MN. Certaines personnes se font rembourser par leur mutuelle ou assurance de façon totale ou partielle. Le tarif proposé est une honte surtout parce que la plupart d'entre nous nous nous formons à des techniques en plus de nos études.   

Répondre
Chargement...
RodaryJeanBapt
Contributeur
  • 23 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Les psychologues doivent absolument boycotter et se mobiliser massivement sous peine d'être durablement précarisés et de mal soigner leurs patients (comment soigner en 30 min?). Luttons ensemble pour un projet de remboursement qui respecte les psychologues et les patients ! 

Répondre
Chargement...
GueriteauAude
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 78 Mentions J'aime
  • 18 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Il n'y a qu'un mot effectivement : BOYCOTT !!!!!!

Répondre
Chargement...
DOUSSONMAGALI
Contributeur
  • 6 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Il y a déjà certaines mobilisations, notamment depuis le syndicat national des psychologues, mais aussi depuis l'école de la cause freudienne et certainement d'autres dont je ne connais pas l'existence.

L'enjeu est de taille, car entrer dans la prise en charge des consultations psy sans tenir en compte la particularité de notre métier, me semble une manière détournée de mettre la souffrance psychique encore plus dans le domaine de la médicalisation et laisser de moins en moins de place à la parole.

Répondre
Chargement...
BUSSIERESVALER
Contributeur
  • 3 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Bonjour

En effet l'enjeu est de taille, un nouage éthique et politique, l'Ecole de la cause freudienne organise un forum   en webinaire ouvert à ceux qui le désire : le jeudi 27 mai à partir de 21h; https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_RjWo26TYTIeb2TaYBCIeBQForum 27 mai ECF.png

Répondre
Chargement...
LEFEBVREFREDER
Contributeur
  • 1 Mentions J'aime
  • 1 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

Bonjour.

Bien entendu, il faut se positionner avec fermeté sur non seulement un remboursement inacceptable dans ces conditions mais aussi sur l'accès libre aux psychologues sans prescriptions médicales. Le problème alors pour l'Etat est une perte de maitrise des dépenses de santé. La prescription du médecin n'a que cet intérêt d'un point de vue politique. Il y a des articles sur ces sujets sur le site du syndicat national des psychologues et sur le site de la société française de psychologie et d'autres... Par ailleurs, la question en arrière plan de tout ça est aussi préoccupante : quels soins psychiques et autonomie pour les psychologues pour l'avenir lorsque l'on s'aperçoit des "bonnes pratiques proposées par l'HADS ?

Répondre
Chargement...
BERTFanny
Contributeur confirmé
  • 9 Mentions J'aime
  • 4 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: Remboursement des consultations chez le psychologue : on fait le point !

En effet, impossible de vivre à ce tarif là donc bien que l'idée soit bonne en tant que potentielle patiente mais aussi en temps que professionnel ou le patient ne se sentirai plus contraint par les finances...  j'aimerai adhérer au projet mais en l'état ce n'est pas envisageable.

 Fonctionnement avec dépassement d'honoraire obligatoire, sans enjeu de temporalité est nécessaire. 

Chaque thérapie étant un cadre qui lui est propre (séance enfant, couple...) la temporalité n'est pas la même.

 

Nous venons d'un diplôme à BAC + 5 et nous devons nous former en continue ... 22 euros une séance permet elle de vivre, de se former, de payer ses charges au regard de nos années d'études et notre pratique et responsabilité en matière de santé psychique? 

 

Je me questionne réellement aux motivations de psychologue qui ont rejoint ce réseau ? Pourquoi? et après la mise en place quel est leur regard sur ce choix?

Qualité de l'accompagnement en 30 min ? peuvent ils avoir un salaire à la fin du mois à la hauteur d'un BAC  + 5  (certes nous travaillons pour l'amour de notre métier mais j'ai besoin de vivre et faire vivre ma famille alors la question du salaire et du reste à vivre avec les charges est très importante pour moi)? ... 

Répondre
Chargement...