annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Contributeur confirmé
  • 36 Mentions J'aime
  • 10 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Communiqué de presse :  Le Syndicat des Sophrologues Indépendant s'insurge contre l'attitude méprisante que vient d'adopter le site de prise de rdv Doctolib envers ses propres clients sophrologues qui paient plus de 150€ par mois d'adhésion. En effet, à la prise de rendez-vous, le client se voient présenter le texte suivant : "Profession dont le diplôme n'est pas reconnu par l'état et dont la pratique n'a pas fait l'objet d'une validation scientifique". Un comble !

Nous sommes d'accord le sophrologue n'est pas un médecin. Il accompagne et guide son client vers un « mieux-être ». Il a suivi, pour la majorité, une formation reconnue par l’état et inscrite au RNCP (Répertoire National Certificat Professionnelle). Il existe même un Diplôme Universitaire à Lille dispensé sur 3 années. Quant à la validation scientifique, le sophrologue n’est pas du tout sur ce registre mais sur celui de la phénoménologie existentielle. De nombreux médecins-sophrologues utilisent d’ailleurs la sophrologie. Le Syndicat des Sophrologues Indépendant demande à Doctolib de revoir sa copie dans les plus brefs délais et de faire cesser cette discrimination au plus vite.

Merci de nous tenir au courant de votre décision

PS : Pour votre information, nous avions eu le même problème avec les « Pages Jaunes » il y a une quinzaine d’années et nous sommes arrivés à les faire changer d’avis !

Alain Giraud

Président du SSI tel 0 811 030 060   mail : ssi.sophrologie@gmail.com

Highlighted
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 280 Mentions J'aime
  • 152 Réponses
  • 5 Solutions Acceptées

Re: DOCTOLIB: LA CHASSE AUX SORCIERES !

Bonjour @sophrologie 

Merci pour votre message et merci à tous pour vos retours sur ce sujet. J’ai remonté ce point aux équipes concernées, et nous avons pris le temps de rassembler toutes les informations pour vous fournir une réponse la plus complète possible.

 

Suite à vos retours, nous avons modifié la mention concernant les professions non-réglementées :

"Profession dont le diplôme n'est pas reconnu par l'Etat. La consultation n'est pas remboursée par la sécurité sociale."

 

La nouvelle information apparaissant sur les profils des praticiens dont les professions ne sont réglementées par le Code de la santé publique n'a absolument pas l'objectif de discréditer ces praticiens mais simplement d'informer les patients avec deux informations factuelles. A ce jour, nous ne constatons aucun effet négatif sur la prise de rendez-vous ou l'apport de nouveaux patients suite à la mise en place de cette information. Bien au contraire, il semblerait que la baisse des consultations avec la seconde vague de l'épidémie ne concerne que très peu les praticiens des professions non-réglementées.

 

Je reste disponible si vous avez la moindre question.

Bien à vous,

Salomé

Répondre
Chargement...
Highlighted
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 92 Mentions J'aime
  • 92 Réponses
  • 13 Solutions Acceptées

Re: DOCTOLIB: LA CHASSE AUX SORCIERES !

Bonjour @Salomé_Renaud ,

 

Votre partie de message concernant l'impact sur les rdv me laisse perplexe... Sur quels indicateurs vous basez vous?

 

Depuis que j'ai pris mon abonnement Doctolib, je me suis personnellement posée la question de savoir si c'est Doctolib qui m'apportait de nouveaux clients ou d'autres facteurs. N'ayant vu aucun indicateur sur Doctolib retraçant l'origine d'une prise de rdv Doctolib, j'ai posé la question directement à mes clients.

 

Le pourcentage de clients trouvant un praticien directement sur Doctolib est très faible pour ma part. De temps à autre, il y a des "vaguelettes" de prise de rdv suivant l’algorithme qui ne sont concluent pas forcément sur un rdv réel au final (personne annulant le rdv plus de 24h avant). La plupart de mes clients sont liés au bouche à oreille, à la proximité (voisins) ou mon référencement de site sur Google.

 

Quand on apprend à travailler avec les statistiques, on comprend qu'on peut leur faire dire tout et n'importe quoi, surtout quand on se base sur de faux indicateurs.

 

Je fais peut être partie de vos "très peu de praticiens des professions non réglementées", mais je constate une baisse nette de rdv, sûrement liés à différents facteurs.

Et si les propos de Doctolib en en tête de mon profil (que les clients voient en 1er) contradictoires avec le fonctionnement de mon activité n'ont aucun impact, je serais curieuse de savoir sur quelle base d'indicateur vous le constater?

Répondre
Chargement...
Highlighted
Contributeur confirmé
  • 36 Mentions J'aime
  • 10 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Re: DOCTOLIB: LA CHASSE AUX SORCIERES !

Bonjour Salomé

Le Syndicat des sophrologues Indépendant note déjà l'effort réalisé. Il reste la phrase "diplôme non reconnu par l'état" qui n'a rien à faire dans ce commentaire... Je vous rappelle qu'il existe un diplôme universitaire en Sophrologie sur 3 ans à l'université de Lille. Si vous voulez absolument indiquer une information claire pour ne pas subir la pression d'une corporation quelque peu envahissante, je vous propose comme observation: "Ce praticien n'est pas un médecin... La consultation n'est pas remboursée par la sécurité sociale." 

comme cela les choses seront claires sans ambiguïtés.

Alain Giraud

Répondre
Chargement...