annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
ClotildeCadu
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 60 Mentions J'aime
  • 19 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Ouvrez le dossier de votre patient… et reposez votre souris jusqu’à la fin de la consultation

Toutes les informations médicales de votre patient sont rangées au même endroit, dans un dossier dédié et mis en forme de façon très visuelle. Vous avez tout sous les yeux et pouvez vous consacrer à votre patient.

 

Une chronologie médicale détaillée

 

Un long fil sans aucun nœud, aucune coupure : l’historique médical du patient qui vous fait face s’affiche sur votre écran. Une chronologie détaillée, qui fait apparaître au même endroit tout ce qu’il vous faut savoir sur la santé de votre patient. Accessible en un clic, la bonne information est sous vos yeux, nul besoin d’ouvrir et fermer de multiples dossiers pour tout retrouver.

 

Bon pour votre santé et celle de votre patient

 

“Réunir les bilans, les examens, les antécédents, tout ce qui a été fait : voilà qui est utile !”, constate le docteur Stéphane Bihan, médecin généraliste à Lille (59). Et bon pour la santé, la vôtre autant que celle de votre patient : vous perdez moins de temps à chercher les informations, et lui bénéficie d’une prise en charge encore meilleure.

 

Un petit détail qui change la prise en charge

 

“La durée de la consultation n’est pas étirable à l’infini. Moins de temps avec l’informatique, c’est plus de temps avec le patient”, témoigne le docteur Jean-Luc Perrot, médecin généraliste à Besançon (25). “Un autre petit détail qui peut nous permettre une meilleure prise en charge de nos patients : l’apparition, dans les observations, d’items particuliers, que nous pouvons ajouter. Tout comme on trouve l’indice de poids, de taille, comme dans tout logiciel, on peut maintenant ajouter un élément spécifique par patient, qui nous permet de surveiller son historique. Cela peut être l’IMC chez un patient obèse, l’hémoglobine glyquée chez un diabétique ou la créatinine chez un insuffisant rénal par exemple”, énumère-t-il. “Dans un futur assez proche, on devrait avoir l’apparition de courbes, d’historiques, pour un patient donné. C’est une fonction qui m’intéresse beaucoup”, dit encore le docteur Jean-Luc Perrot.