annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
monique
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 165 Mentions J'aime
  • 199 Réponses
  • 6 Solutions Acceptées

Rendez-vous qui ne viennent pas ( non excusés)

Bonjour , 

 

malheureusement , ces lapins sont de plus en plus nombreux. Les bloquer ne sert pas à grand chose: le numéro de téléphone , l'adresse mail , la date de naissance peuvent être changés et permettre une nouvelle prise de rendez-vous.

Je pense que notre profession est très dévalorisée ( nous sommes une espèce d'hypermarché de la médecine , à consommer , jeter , etc..).  Sur internet , nous sommes même notés , nous avons droit à des critiques méchantes et débiles...

Que faire pour échapper à cette société consumériste? Que faire pour ne pas être assimiler à un objet que l'on jette après avoir servi?

... C'est un gros problème pour la planète!

 

2 RÉPONSES 2
DDT
Initiateur
  • 87 Mentions J'aime
  • 340 Réponses
  • 1 Solutions Acceptées

Re: Rendez-vous qui ne viennent pas ( non excusés)

Cher Consœur,

Je fais le meme constat que vous.

J'imagine qu'une indemnité forfaitaire dissuasive et remboursable  sur justificatif non contestable (par exemple constat d' AVP, attestation d'intervention pompier, intervention samu au domicile, convocation a la police...) pourrait devenir légale des l'instant où lors de sa prise rdv sur doctolib le patient en est informé a l'avance.

Ce n'est peut être pas très éthique mais les sans états d'âme qui profite de leur impunité sans même prévenir le sont il ? 

Certes nous n'avons pas de stat sur le %age des réels justifiés /non. 

Si l'on pouvais prouver que les non justifiés sont "monnaie courante" l'amande serait de plein droit justifiée.

Pour ma par je ne compte pas sur l'état pour légaliser cela.

Mon idée est de prévenir (au moins les patients qui prenne rdv sur mon planning par doctolib - et de le faire faire par les secrétaire) a l'avance des conditions.

Cependant J'hésite encore car je ne suis pas si la loi sera avec moi ou contre. Dans ce cadre si tous les praticiens s'y mettait, l'encombrement des tribunaux forcerait a légiférer.

Enfin une autre solution : VERSER DES ARTS au moment de la prise de RDV me parait être la solution la plus propre : Par exemple 1/3 voir 1/2 du tarif pour s'inscrire et non remboursable par SS en cas d'absence. Il reste que pour les CMU et autres AME (les plus abusif je pense) la sécu n'acceptera jamais : solution : le patient (même CMU-AME) avance le 1/3 ou le demi et le médecin s'engage a le remboursé s'il vient : comme une CAUTION toute simple ! 

Ceux qui abuse y réfléchirons a 2 fois. Après tout on le fait bien pour les billets d'avion (pour ceux qui on souscrit une assurance c'est bien / pour les autre c'est fond perdu !). Alors a plus forte raison lorsqu'il s'agit non pas d'une machine, mais de votre santé ! Laquelle des deux a le plus de valeur ! 

En conclusion : n° CB obligatoire pour prendre RDV : C'est mon dernier mot. Pour les mécontents qu'ils s'adressent a des Médecins fonctionnaires et pas a des Médecins Privés. Que l'état assume ces responsabilité d'Aide Médicale d'Etat pour ceux qui ne pourraient pas avancer une caution ! 

DDT

Répondre
Chargement...
monique
Pionniers Doctolib
Pionniers Doctolib
  • 165 Mentions J'aime
  • 199 Réponses
  • 6 Solutions Acceptées

Re: Rendez-vous qui ne viennent pas ( non excusés)

Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose: cela éliminerait des soins les plus pauvres ( CMU , AME...). Ca n'empêchera pas ceux qui ont payé de ne pas venir sans prévenir.

Il y a encore toute une éducation à faire: les médecins sont de plus en plus rares et ne pas aller au rendez-vous , c'est priver  quelqu'un d'autre d'une consultation.

La solution pourrait être , en effet de les priver de rendez-vous via Doctolib , s'ils sont "multirécidivistes"dans plusieurs cabinets.

A priori , ce sont les moins malades qui ne viennent pas...les plus consuméristes .

Il faudrait revoir les définitions.

Médecins = présents pour les gens malades!

Peut être affiner les motifs de consultations et prioriser ceux qui proviennent de "vrais malades".

Répondre
Chargement...