annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
FrançoisWeill
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 11 Mentions J'aime
  • 9 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Praticiens, osez le télétravail !

Depuis le confinement de mars 2020, le recours au télétravail a transformé durablement le monde du travail. Les praticiens peuvent-ils prendre part à cette révolution ?
Dans sa dernière étude “Comment gagner en mobilité dans votre pratique ?”, Doctolib a tenté de répondre à cette question en interrogeant des professionnels de santé sur leur pratique du télétravail. 

La téléconsultation, un outil plébiscité et de plus en plus utilisé


Dans le cadre de la crise sanitaire, le gouvernement a accéléré le déploiement de la téléconsultation. Son recours a triplé par rapport à la situation d’avant-crise et plus de 11 millions de consultations vidéo ont été réalisées via Doctolib en juin 2021 (source interne Doctolib).

 

Avec 92% de patients satisfaits, les sondages laissent à penser que la téléconsultation va indéniablement continuer à se développer. L’occasion pour les praticiens de s’initier au télétravail ? 

 

Le Dr Clémence Hindy-François, anesthésiste réanimateur, le confirme : “Le télétravail est tout à fait adapté à mon métier d’anesthésiste, c’est assez confortable et j’en suis satisfaite malgré certains aléas techniques. Ma journée de consultation étant le mardi, je suis en téléconsultation chez moi jusqu’en début d’après-midi.”

 

Souple et efficace, la consultation vidéo est adaptée à un grand nombre de situations médicales et paramédicales, et tout patient peut en bénéficier, rappelle la Haute autorité de santé (HAS). 

Avis médicaux et conseils de soins, consultation de suivi, adaptation de traitement, communication des résultats d’analyse ou renouvellement d’ordonnance sont autant de motifs de téléconsultation que vous pouvez réaliser depuis votre domicile !

Les praticiens, à la recherche de flexibilité et qualité de vie


Avec des tâches non médicales pouvant occuper jusqu’à 20 % du temps de travail, réaliser une part du travail administratif à domicile est une option envisageable. Christophe Pioch, psychologue à Montpellier, abonde en ce sens : “
Je travaille environ 10h par semaine sur des sujets administratifs, de communication ou pour des demandes en téléconsultation, que je prends en charge chez moi ou sur mon lieu de déplacement ou de vacances.” 

 

Quel que soit le motif, exercer depuis chez soi est perçu par de nombreux praticiens comme un gain de flexibilité et de qualité de vie. Le Dr Jean-Noël Lattouf, médecin généraliste au Poinçonnet, y voit également l’opportunité de se rapprocher de sa famille grâce à la téléconsultation depuis son domicile : “Cela me permet d'être un peu plus présent pour voir grandir mes enfants, tout en travaillant.” 

 

Vous souhaitez découvrir plus de conseils et témoignages de vos confrères ? Téléchargez notre guide “Comment gagner en mobilité dans votre pratique ?

 

⬇️ Et vous, que pensez-vous du télétravail ? Partagez-nous votre opinion ! ⬇️

1 Commentaire
DrCOBILEACAlex
Contributeur confirmé
  • 24 Mentions J'aime
  • 9 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Bonjour

Je voudrais l'avis de mes confréries de chirurgie concernât l'utilisation du votre service pour la Télétransmission…

Quand  est ce que ils l'utilisent?

Je peux comprendre que pour ceux qui font la médecine c'est un aide ,mais quand on doit courir au bloc ou examiner(palper) le patient ce n'est pas très pratique n'est pas?

Je pose la question car Doctolib me propose en permanence cet service mais je ne suis pas sur que pour la chirurgie c'est très pratique.

Merci de vos conseils.