annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
CecileDelacour
Community Manager Community Manager
Community Manager
  • 41 Mentions J'aime
  • 11 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

Faire les bons choix en tant que médecin et entrepreneur

En tant que médecins, vous êtes confrontés chaque jour à la multiplicité des tâches qui s’imposent à vous. Si le temps de soin reste au cœur de votre pratique, vous devez exécuter vos obligations administratives et souvent managériales. Comment bien gérer ces tâches, et libérer du temps de soin, ou du temps pour vous ? Six médecins ont témoigné dans une étude exclusive, et donnent conseils et retours d’expérience pour gérer au mieux l’activité de médecin et de chef d’entreprise. Deux de nos témoins ont aussi participé aux Rendez-vous du Doctolab dédiés au sujet : visionnez gratuitement le replay ! 

 

Savoir s’entourer efficacement 

 

En tant que médecin, qui travaille encore seul, vraiment seul aujourd’hui ? Qu’il s’agisse des tâches médicales ou administratives, vous êtes entourés : secrétaires, infirmiers, assistants médicaux, internes, remplaçants… Une galaxie de confrères, de consoeurs, de collègues qui travaillent à vos côtés et vous permettent de dégager du temps de soin, et d’assurer la meilleure prise en charge possible à vos patients. Le Docteur Philippe Vermesch, stomatologue et Président du SML, l’explique “il est indispensable d’avoir du personnel pour nous épauler. J’ai un assistant médical, qui se charge de tout l'administratif et de l’aide au fauteuil. Une aide précieuse qui me permet de gagner du temps de soin, et d’être plus efficient.” 

Au-delà de vos collaborateurs les plus proches, ce sont aussi des prestataires qui prennent une place importante dans votre activité. Parmi eux ? Comptables et experts-comptables, avocats, fiscalistes… Déléguer, voire externaliser les tâches administratives et légales, c’est toujours plus de confort pour votre pratique. 

 

S’appuyer sur les bons outils, c’est aussi savoir les choisir

 

Être entouré : c’est donc essentiel. Tout comme les outils qu’il est nécessaire d’adopter pour être aussi efficace que possible. On parle bien sûr du logiciel médical : celui-ci accompagne votre pratique chaque jour et avec chaque patient. Il est donc capital de bien le choisir : simplicité d’utilisation et adaptabilité à vos usages sont donc des pré-requis, comme le signale le Docteur Philippe Blanc, ophtalmologiste : “côté logiciel métier, il faut choisir un outil ergonomique. Le mien est assez basique, mais modulable. Je l’ai choisi en fonction

de mes besoins au quotidien”. D’autres outils peuvent par ailleurs vous permettre d’être plus visible, ou de mettre en avant vos expertises, par exemple.  

 

Se former : à tout âge de votre pratique

 

La formation initiale aujourd’hui ne renferme que peu de modules dédiés à la gestion de l’entreprise. Mais comme pour tout aspect de la pratique des médecins, celle-ci peut s’apprendre aussi plus tard, au fil de votre carrière. Le DPC bien sûr, mais aussi les congrès, les colloques… Vous pouvez aussi vous tourner vers les représentants syndicaux, qui peuvent vous orienter vers les modules de formation adaptés à votre besoin. C’est ce que détaille le Docteur Charles-Henri Guez, médecin généraliste et Vice-président du SML : “Nous souhaitons pouvoir accompagner les médecins libéraux pour régler leurs soucis, en faisant des formations sur mesure. Des sujets variés méritent que l’on se penche dessus : carrière, prévoyance, retraite…

Retrouvez l’intégralité des conseils de vos pairs dans notre nouvelle étude, et visionnez le replay des échanges au cours des Rendez-vous du Doctolab. 

 

Partagez vos conseils pour une gestion efficace de votre activité de médecin : qu’est-ce qui facilite votre quotidien au cabinet ?