[Baromètre de la vaccination] Les 3 faits de la semaine

[Baromètre de la vaccination] Les 3 faits de la semaine
Florian_Cadu
Auteur Doctolab
Auteur Doctolab
  • 204 Mentions J'aime
  • 114 Réponses
  • 0 Solutions Acceptées

[Baromètre de la vaccination] Les 3 faits de la semaine

Des injections de rappel qui continuent de tracer leur chemin en France, une quatrième dose pour les personnes vulnérables en Espagne et un vaccin annuel Covid-grippe à l’étude pour bien d’autres pays : voici ce qu’il faut retenir de la campagne et de ce qui l’entoure, en cette mi-janvier.

 

Injection de rappel : la moitié de la France déjà vaccinée

Et ça continue, encore et encore. Ayant pulvérisé la barre des 30 millions de Français, l’injection de rappel poursuit son chemin en passant d’épaule à épaule. Si bien qu’aujourd’hui, c’est plus de 48 % de la population du pays qui a déjà croisé sa route. Un pourcentage qui devrait continuer de grimper, ces prochaines semaines.

 

Florian_Cadu_0-1642527766452.png

 

 

Moderna : un vaccin triple protection à l’étude

« Notre but est d'avoir un seul booster annuel pour qu'on n’ait pas de problème d'adhésion avec des gens qui ne veulent pas recevoir deux ou trois injections par hiver mais d'avoir une dose qui fait rappel pour le coronavirus et rappel pour la grippe et le VRS, pour s'assurer que les gens se fassent vacciner. » Ces propos, ce sont ceux de Stéphane Bancel. Le lundi 17 janvier 2022, dans les colonnes du Figaro, le Directeur Général du laboratoire Moderna a en effet indiqué qu’un vaccin à dose unique contre plusieurs virus (Covid, grippe et virus respiratoire syncytial) était à l’étude. Un rappel annuel qui réclame du temps, avant de pouvoir être utilisé : « Dans le meilleur des cas, ce sera à l'automne 2023. Je ne pense pas que ce sera dans tous les pays, mais nous sommes convaincus que c'est possible dans certains pays l'année prochaine. » Rendez-vous dans un peu plus d’un an, donc.



Florian_Cadu_0-1642528190630.png

 

 

Espagne : une 4e dose pour les personnes vulnérables

Une 4e dose pour les uns, une 3e pour les autres. En Espagne, les choses bougent : la 3e injection de rappel devrait bientôt être accessible aux individus majeurs de plus de 18 ans (contre 40, jusque-là), et la 4e a été validée pour les personnes vulnérables (immuno-déprimées, transplantées, en dialyse, recevant un traitement immunosuppresseur, malades du cancer…) le jeudi 13 janvier 2022. Des nouveautés, dans un pays où le pourcentage de vaccination est déjà très avancé.

 

 

Florian_Cadu_2-1642527766434.png

 

 

Suivez l’évolution de la campagne sur #DéfiVaccination

Retrouvez l’intégralité de ces statistiques et bien d’autres sur notre site dédié #DéfiVaccination. Suivez également la campagne en vidéo, avec les témoignages de celles et ceux qui se mobilisent pour sa réussite, comme celui d’Hélène.

 

tgtr.png

Accédez au contenu !

Les membres abonnés ont un accès illimité à nos contenus, ressources et événements

Vous utilisez déjà Doctolib Pro ?

Accédez au contenu

Vous n'utilisez pas encore Doctolib Pro ?

Téléchargez le contenu